Moins d’ennui

Moins d’ennuis

Ce sont surtout nos possessions qui nous attirent des ennuis. Se délester des possessions superflues, c’est aussi se délester des problèmes. La cafetière à faire réparer, l’imprimante qui s’est bloquée, les dettes ou emprunts fait~ pour payer des achats inconsidérés et inutiles, les comptes de ses dépenses à tenir chaque
mois, les agios, les assurances, les divorces coûteux (souvent causés par des problèmes matériels), les garages ou entrepôts à louer, les réparations, entretiens, démarches à faire pour s’occuper de ces « choses» : n’êtes-vous pas fatigué de passer votre vie à régler des problèmes causés par les possessions, d’avoir constamment des soucis que, sans elles, vous éviteriez?

À bien y réfléchir, nos possessions nous coûtent bien plus cher que le prix payé à l’achat, non seulement financièrement mais émotionnellement, psychologiquement et mentalement. Et dire que sans elles, nous pourrions avoir tant d’argent sur notre compte en banque, le temps et le loisir d’aller faire des piqueniques dans les parcs, rêvasser au soleil ou sur son balcon …

Dès la minute où vous déciderez de ne plus posséder que le strict nécessaire, de vous désencombrer matériellement et mentalement, toutes sortes d’ennuis s’envoleront.

Print Friendly

Vous pourriez également apprécier...

Comments are closed.