Les trois thérapies

UN HOMME souffre d’incontinence fécale (en bon français: il se chie dessus). Il va voir son médecin qui, après examens et analyses, ne trouvant rien qui pût expliquer son problème, lui recommande de consulter un psychothérapeute.

Première fin, dans laquelle le thérapeute consulté est un psychanalyste orthodoxe.
Cinq ans plus tard, l’homme rencontre un ami.
« Bonjour! Alors, cette thérapie, qu’est-ce que ça donne?
-Super! répond l’homme, euphorique. -Tu ne te chies plus dessus?
-Écoute, oui, je me chie toujours dessus, mais maintenant je sais pourquoi! »

Deuxième fin, dans laquelle le thérapeute consulté est un comportementaliste : Cinq jours plus tard, l’homme rencontre un ami.
« Bonjour! Alors, cette thérapie, qu’est-ce que ça donne?
-Super! répond l’homme, euphorique.
-Tu ne te chies plus dessus?
-Écoute, oui, je me chie toujours dessus, mais maintenant je porte des slips en caoutchouc!»

Troisième fin, dans laquelle le thérapeute consulté est un gestaltiste :
Cinq mois plus tard, l’homme rencontre un ami. « Bonjour! Alors, cette thérapie, qu’est-ce que ça donne?
-Super! répond l’homme, euphorique.
-Tu ne te chies plus dessus?
-Écoute, oui, je me chie toujours dessus, mais maintenant je m’en fiche! »

Jorge Bucay.

Print Friendly

Vous pourriez également apprécier...

Comments are closed.