Confier ses courses

Confier ses courses à quelqu’un

Pour les achats de tous les jours, vous avez vos préférences. Des aliments que vous aimez, d’autres que vous n’achetez jamais. Des produits d’entretien que vous privilégiez, d’autres que vous ignorez. Il y a aussi les magasins, les enseignes, les marques qui ont votre confiance, et d’autres non. Bref, vous avez des habitudes. C’est légitime. Rien à redire.

Pourtant, vous allez jouer à tout changer. Pour vingt-quatre heures, quarante-huit heures ou une semaine, à votre choix. Risques minimes, effets garantis. Avec un peu de chance, la surprise sera totale. Il suffit de trouver quelqu’un que vous allez laisser faire les courses pour vous à son idée. Choisissez une personne de confiance – voisin ou voisine, cousin ou cousine – mais pas trop proche, et confiez-lui l’argent nécessaire pour vos provisions pour vingt-quatre heures, quarante-huit heures ou une semaine, au choix.

Bien sûr, aucune consigne! Surtout pas de liste! Le moins possible d’indications … Tenez-vous strictement à «faites comme pour vous », «je vous donne carte
blanche », « allez où vous avez l’habitude », « il me faut juste de quoi faire tant de repas pour tant de personnes ». Les détails, les explications, la raison de cette demande inhabituelle, vous les improviserez selon les circonstances et les interlocuteurs. Seul objectif: qu’on vous rapporte des provisions en quantité suffisante pour la somme d’argent que vous avez fixée.

Tout le reste, c’est la surprise. Ou plutôt, une multitude de micro-surprises, de décalages infimes et radicaux. Ni les mêmes fruits ni les mêmes légumes. D’autres conserves, d’autres condiments. Des marques inhabituelles, des conditionnements inconnus, des goûts insolites. Quelques choix vous irritent, d’autres vous ravissent, la plupart vous dépaysent.

Au premier abord, vous vous féliciterez peut-être d’avoir limité les dégâts à vingt-quatre heures seulement. Mais il se pourrait bien que, le surlendemain, vous rêviez déjà de répéter l’opération « courses surprise» plus longuement, avec d’autres partenaires, ou en inventant des variantes. Car vous commencez à entrevoir comment les regards des autres démultiplient le quotidien imprévisiblement.

Roger-Pol Droit.
Petites expériences de philosophie entre amis.
Plon, 2012.

Print Friendly

Vous pourriez également apprécier...

Comments are closed.