Mon grand-père était un gros buveur.
Et ce qu’il préférait, c’était l’anis turc.
Pour baisser sa teneur en alcool il lui ajoutait de l’eau, mais il s’enivrait quand même.

Alors il sirotait du whisky, avec de l’eau, mais il s’enivrait.
Il buvait du vin, avec de l’eau, et il continuait à s’enivrer.

Un jour, enfin, il décida de se soigner… et de supprimer… l’eau!

Print Friendly