Le bûcheron

IL ÉTAIT UNE FOIS un bûcheron qui se présenta pour travailler sur un chantier de bois d’œuvre. Le salaire était bon et les conditions de travail encore meilleures, aussi le bûcheron voulut-il se montrer à la hauteur. Le premier jour, il se présenta au contre¬maître, qui lui donna une hache et lui assigna un secteur.
Plein d’enthousiasme, l’homme partit cou¬per des arbres dans la forêt.
En une seule journée, il en abattit dix-huit.
«  Je te félicite, lui dit le contremaître.
Continue comme ça. »

Encouragé par ces paroles, le bûcheron décida d’améliorer son rendement le lende¬main. Aussi se mit-il très tôt au lit.
Au matin, il se leva avant tout le monde et partit en forêt. Malgré son acharnement, il lui fut impossible de réussir à couper plus de quinze arbres.
« Je dois être fatigué», pensa-t-il. Et il choisit de se coucher en même temps que le soleil.
Il se leva à l’aube, résolu à battre son record de dix-huit arbres. Cependant, ce jour-là, il ne parvint même pas à la moitié.

Le lendemain, il n’en abattit que sept, puis cinq, et enfin, le dernier jour, il passa tout l’après-midi à essayer de couper son deuxième arbre.
Inquiet de ce qu’allait dire le contremaître, le bûcheron alla le trouver et lui raconta ce qui lui arrivait, lui jurant sur tout ce qu’il avait de plus cher qu’il s’escrimait jusqu’à se sentir au bord de l’évanouissement.
«  Quand as-tu aiguisé ta hache pour la der¬nière fois? lui demanda le contremaître.

-Aiguiser? Je n’ai pas eu le temps! J’ai été bien trop occupé à couper des arbres. »

Print Friendly

Vous pourriez également apprécier...

Comments are closed.