Philosopher par orgueil

Nous avons commencé à philosopher par orgueil et par là nous avons perdu notre innocence ; alors nous avons vu notre nudité, depuis nous philosophons par nécessité pour trouver notre salut.

(Lettre de Fichte à Jacobi).

Print Friendly

Vous pourriez également apprécier...

Comments are closed.