Des contes et des hommes

Le loup et le chien

Le loup et le chien

Un loup affamé errait dans la forêt en quête de nourriture, lorsqu’il se trouva face à face avec un grand chien aussi puissant que beau. Il l’aurait bien attaqué, mais le dogue était de haute taille. Aussi le loup préféra-t-il l’aborder humblement. Il lui fit même des compliments sur son beau pelage et son embonpoint.

– Il ne tient qu’à toi d’avoir ma bonne mine, lui répliqua le chien. Quitte tes semblables, abandonne ces forêts où tu meurs de faim, et viens me rejoindre.

– Mais que me faudra-t-il faire?

– Bien peu de choses : donner la chasse aux mendiants, flatter notre maître. Il te donnera en échange autant de nourriture que de caresses.

Le loup, dont la faim tenaillait le ventre, n’en croyait pas son bonheur. Et, sans plus attendre, il se mit en route avec le dogue.

Mais, chemin faisant, il aperçut le cou pelé du chien. – Qu’est-ce là ? lui demande-t-il.
– Oh, rien, pas grand-chose!
– Mais encore ?
– C’est à cause du collier avec lequel je suis attaché …
– Attaché! dit le loup. Tu ne cours donc pas où bon te semble?
– Pas toujours, mais qu’importe!
– À mes yeux, cela importe bien plus que tout au monde. Et pour ce prix-là, je te laisse tes repas, et même les plus grands trésors.

Sur ces mots, le loup s’enfuit vers la forêt, où l’on prétend qu’il rôde encore.

Print Friendly