Les histoires ont-elles un sens ?

Un homme écoutait les histoires que racontait un sage professionnel et voyait qu’elles étaient interprétées tantôt dans un sens, tantôt dans un autre sens. Il s’en plaignit :
– « À quoi bon, dans ce cas, raconter des histoires ? »

Le conteur lui répondit :

– « Mais c’est tout ce qui fait leur valeur !… Quelle importance accorderais-tu à une tasse où on ne pourrait boire que de l’eau, à une assiette où on ne pourrait manger que de la viande ? Et j’ajoute…, écoutez-moi bien : une tasse et une assiette ont une contenance limitée. Que dire alors du langage, qui paraît devoir nous fournir une nourriture infiniment plus large, plus riche, plus variée ! »

Il se tut un instant, puis rajouta :

– « La véritable question n’est pas : « Quel est le sens de cette histoire ? De combien de manières puis-je la comprendre ? Peut-on la ramener à un seul sens ?
La question est : « Cet individu auquel je m’adresse, peut-il tirer profit de ce que je vais lui raconter ? »

Print Friendly