Extraits philosophiques

Honnête homme

Attention : je ne dis pas ici que la sculpture est une discipline inintéressante, au contraire ; il se trouve simplement que ceci n’est pas un précis d’histoire de l’art et que, pour être un honnête homme, on peut parfaitement ne rien y connaître en sculpture.

Il est vrai que ce qu’on est amené à voir, dans la rue, dans ce domaine, accuse souvent sévèrement le coup : des espèces d’allégories d’un autre temps, glorifiant des personnages qui ont dû, on suppose, avoir leur heure de gloire puisqu’ on leur a érigé une statue, mais dont on ne sait plus rien du tout ; des rois ou des empereurs dont on a oublié le nom… le même problème se pose avec les noms des rues, souvent dédié à de sombres échevins depuis longtemps oubliés. L’idée initiale était de ne pas les oublier, mais leur nom accolé à une rue n’empêche pas du tout leur oubli : on prononce les syllabes qui composent leurs noms mécaniquement, sans la moindre pensée pour leurs éventuels accomplissements et sans même se demander ce qu’ils ont bien pu faire dans la vie.

Gilles Dal.
Le guide absurde de l’honnête homme.
Marabout, 2019.

Print Friendly