Pensées

Les clous

Un fakir traverse toujours dans les clous.
Auguste Derrière.

Print Friendly